Grand Paris : le bon moment pour investir dans le neuf en Île de France ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 125 Views comments

Acheter un bien immobilier dans le Grand Paris est un investissement de plus en plus retable. Avec la construction des 68 gares dans la capitale et les immeubles qui fleurissent dans ce quartiers modernes avec un énorme potentiel d’employabilité, on comprend pourquoi le nombre d’acquéreurs augmente de manière spectaculaire. Découvrez alors, dans cet article, les secteurs les plus avantageux et le meilleur moment pour investir dans l’immobilier neuf.

Le Grand Paris Express : le projet qui va changer la donne !

Acheter un bien immobilier dans la banlieue vous reviendra, sans aucun doute, moins cher que dans la capitale parisienne. Les écarts se creusent à tel point que les prix chutent de manière spectaculaire dès que vous sortez sur périphérique, une chute pouvant atteindre 50%. L’acquisition d’un appartement neuf en Île-de-France peut s’avérer utile pour différentes raisons : offrir à ses enfants un pied de terre pour y vivre pendant leur parcours universitaire, investir dans l’immobilier locatif, etc. Il est donc à noter que de nombreux secteurs ont vu la valeur de bien immobilier neuf augmenter. Et pour cause : la mise en place du grand Paris Express ainsi que les jeux Olympiques de 2024.

Le métro, Grand Paris Express fait partie des éléments qui désormais motivent l’investissement locatif en Métropole. Avec ses 68 gares, ce réseau s’étend sur 205 km de long qui se prolifèrent sur 4 lignes nouvelles : 18,17,16 et 15. Il s’attend ainsi à accueillir jusqu’à 2 millions de passagers au quotidien. Par conséquent, le « super métro », comme on l’appelle, va permettre de créer des emplois qui auront besoin de se loger dans les quartiers voisins. L’investissement locatif va alors permettre aux acquéreurs de se constituer un patrimoine immobilier profitable et aux locataires de se trouver un logement près de leur lieu de travail.

On rapporte que plus de 70 000 logements seront construits tous les ans d’ici 2050 avec, en perspective, 1 million de logements de plus qu’aujourd’hui. Un projet d’une telle envergure devra prendre fin en 2030 en mobilisant plus de 3000 ouvriers.

Dans quelles communes investir ?

Il ne suffit pas d’investir dans le neuf dans le Grand Paris pour réaliser des bénéficier conséquents. Il faut aussi bien choisir les secteurs d’investissement. Il y a donc plusieurs emplacements porteurs parmi lesquels figure le village des athlètes à Saint-Denis accessible via la ligne 16. C’est là où les sportifs vont loger pendant les jeux Olympiques de 2024. Par ailleurs, vous pouvez acheter un bien dans une résidence neuve aux alentours du Centre des médias au Bourget dans la continuité de la ligne 17. Ce secteur regroupe les villes où il est vivement conseillé d’investir dans le neuf telles que :

  • Saint-Denis
  • Clichy-sous-Bois
  • Aulnay
  • Courneuve
  • Le Blanc-Mesnil

Les communes desservies par la ligne 15 méritent aussi l’intérêt des investisseurs qui gagneraient à se procurer des biens immobiliers entre le Pont de Sèvres et Noisy-Champs. Cependant, malgré les avantages fiscaux et les encouragements gouvernementaux, l’Essonne et les Yvelines sont peu recommandées en raison du retard de travaux dans la ligne 18.

Les avantages des investissements dans l’immobilier neuf

Si les investisseurs choisissent de se tourner, de plus en plus, vers les promoteurs immobiliers qui proposent des logements neufs, c’est pour les nombreux avantages que cette alternative permet. Nous pouvons en citer :

Moins de charges

Vous aurez un appartement construit conformément aux nouvelles normes environnementales. Cet avantage permet de réduire la consommation énergétique et de diminuer ainsi les factures domestiques, le tout en bénéficiant d’un niveau de confort inégalable.

Les subventions

Pour pousser les investisseurs à acheter des logements neufs, l’Etat offre une exonération de la taxe foncière dans les 2 années qui suivent la transaction. Il leur donne accès à une réduction d’impôt sur le revenu de 6000 euros par an et par foyer fiscal sur une durée comprise entre 6 et 9 ans. Le dispositif pouvant être prolongé à 12 ans, l’acquisiteur peut obtenir jusqu’à 21 % de réduction sur le prix global du bien immobilier.

Le financement

Selon les idées reçues, il y aurait plus d’investisseurs qui feraient appel à un crédit que d’investisseurs qui possèdent la totalité de la somme sur leur compte épargne. Pour cela, les établissements banquiers proposent des formules de crédit variées pour s’adapter aux différents profils d’emprunteurs. De cette manière, ces derniers peuvent investir au bon moment tout en réduisant les intérêts de crédit.

Comments