Qu’est-ce qui a changé en loi Pinel depuis le 1er janvier 2018 ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 221 Views comments

Validée par le Conseil Constitutionnel, la loi de finances 2018 faisant partie du programme du gouvernement d’Emmanuel Macron a officiellement été prorogée jusqu’au 31 décembre 2021. Les modifications de cette nouvelle version furent entrées en vigueur depuis le 1er janvier 2018. Pour bénéficier des avantages fiscaux offerts par ce dispositif de défiscalisation, il faut que le logement concerné soit situé dans une zone Pinel.

Détails sur le changement au sein de la loi Pinel

Le changement majeur du dispositif Pinel concerne la refonte du zonage. Si les grandes lignes de la loi Pinel ont été préservées, la loi Pinel se concentre désormais sur les zones tendues : A, A bis et B. 1151 communes se retrouvent dans la catégorie zones tendues. Les bouleversements apportés par la loi Pinel concernant les zonages entraînent par exemple le changement de zone de certaines villes comme Lyon ou Marseille qui sont désormais en zone A bis, Dijon ou Le Havre ne sont plus considérés comme zone B2, mais zone B1. Les mesures telles que les taux de défiscalisation, les conditions d’éligibilité et les critères sur l’investissement sont également identiques à l’ancienne version de la loi Pinel. Pour plus d’informations, vous pouvez vous renseigner sur tout ce qu’il faut savoir sur la SCPI Pinel et la défiscalisation.

Importance d’une révision des zones Pinel

Malgré les changements apportés par le dispositif de défiscalisation, on peut facilement connaître l’importance du projet immobilier en ayant recours à une simulation Pinel. Grâce à la révision du zonage, on peut désormais bénéficier d’une meilleure adaptation des différents dispositifs de défiscalisation disponibles sur le marché immobilier.

Les reclassements des communes dans de nouvelles zones Pinel sont déterminés en s’adaptant mieux aux réalités du marché. Les investissements dans l’immobilier neuf à usage locatif des logements situés dans des villes appartenant aux zones A bis, A et B1 pourront toujours jouir de la défiscalisation jusqu’à fin 2021. Par contre, les villes qui intègrent les zones C ne pourront plus prétendre aux avantages de la loi Pinel dès le 1er janvier 2018 tandis que les villes des zones B2 ne seront plus éligibles qu’à partir du 1er janvier 2019.

Simulation Pinel pour évaluer son projet immobilier neuf

Intéressé par les avantages apportés par la loi Pinel ? Affiner votre projet d’achat immobilier en ayant recours à la simulation sur www.simulation-pinel.fr . Cet outil permet de déterminer l’avantage fiscal ainsi que le taux de rentabilité du projet immobilier. L’investisseur devra pour cela communiquer différentes informations comme la superficie du bien, le montant de l’achat, le loyer mensuel. L’objectif de la simulation Pinel est d’obtenir immédiatement le résultat des réductions d’impôts et savoir si l’investisseur est éligible ou non à la réduction de taxes.

Comments