Qu’est ce que l’investissement locatif ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 871 Vues comments

Investir dans l’immobilier : le principe de l’investissement locatif

Tout le monde a la possibilité de se lancer dans l’investissement locatif à partir du moment ou il bénéficie d’une rémunération permettant de le réaliser par l’adossement d’emprunts immobiliers ou s’il bénéficie d’un patrimoine immobilier ou financier permettant l’investissement. Ce système de placement consiste à acquérir un logement immobilier dans le but de le louer, afin de percevoir un revenu supplémentaire.

Couramment, le propriétaire (nommé propriétaire bailleur dans le cadre de ce type d’opération) investit dans un appartement grâce à un crédit, qu’il remboursera par la suite à l’aide d’une partie des loyers qu’il percevra avec des avantages fiscaux selon les montages à réaliser. Le propriétaire pourra également réaliser une déduction du déficit foncier ainsi que des charges telles que la gestion locative, la frais de copropriété, les assurances diverses (emprunteur – loyer impayé – pno de l’immeuble. Pour cela vous pourrez d’ailleurs réaliser une étude sur notre site et obtenir un comparatif assurance habitation performant.

Un investissement locatif est donc une solution viable pour se constituer un patrimoine de manière progressive. Ce type de placement est aussi beaucoup sollicité par les personnes retraitées, qui s’assurent un complément de revenus pour leur retraite. De plus, en fonction des objectifs et du type de bien loué par le propriétaire bailleur, celui-ci peut bénéficier dans certains cas de réductions d’impôts grâce aux différents dispositifs de défiscalisation immobilière mis en place par le gouvernement (en ce moment les offres pinel ont la côte).

Comment choisir le type de bien à acquérir ?

Le choix de l’acquisition d’un bien immobilier doit être totalement réfléchi afin d’être rentable sur le long terme. Il est nécessaire d’analyser l’attractivité du bien ainsi que son emplacement géographique.

Il est important d’appréhender le fait que les logements disposant de moyennes et de grandes surfaces assureront la présence de locataires de longue durée, ainsi qu’un potentiel de plus-value à la revente relativement important. Au contraire, les locations bénéficiant d’une petite surface auront pour conséquence une rotation assez rapide des locataires (des jeunes actifs ou étudiants). Néanmoins, ces logements de taille modeste auront l’avantage de se louer très facilement, en particulier dans les villes.

La localisation du bien acheté est souvent conditionnée par le budget du propriétaire bailleur. En effet, pour une même surface habitable, un logement en pleine ville sera plus onéreux qu’un logement en banlieue ou en province. Toutefois, il est essentiel de s’assurer que le bien acheté se situe au sein d’une zone éligible au dispositif de défiscalisation dont le propriétaire souhaite profiter. Aussi, la présence ou non de commerces, d’écoles et de transports à proximité du bien doit être considérée afin de juger de l’environnement actuel de la location.

Faut-il être propriétaire pour mettre en place ce type d’investissement ?

Il n’est pas nécessaire d’être propriétaire d’une quelconque résidence principale pour pouvoir effectuer un investissement de type locatif. Un locataire peut lui-même acquérir un logement de petite taille dans le but de le rentabiliser grâce aux loyers perçus ainsi qu’à divers avantages fiscaux.

Commentaires