Quelles sont les solutions pour payer moins d’impôts ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 75 Vues comments

Tous les contribuables souhaitent de payer moins d’impôts pour réduire les dépenses. Les impôts sont, en effet, des sommes dues à l’ensemble des revenus prélevés par l’État auprès des entreprises et des particuliers, au niveau local ou national, d’une façon directe ou indirecte. Les impôts et les taxes peuvent aussi être prélevés sur les actes d’achat et de vente et la production. La valeur pécuniaire de l’impôt reste définitive et elle est prélevée par les services publics et est ensuite investie dans les activités publiques. Mais il arrive qu’une entreprise ou un particulier paye une importante somme lors de la collection des impôts. Il existe des moyens pour diminuer l’impact de l’imposition ; ce sont des dispositifs de défiscalisation afin de dépenser moins. Faire des dons, investir dans l’immobilier, financer une agence de retraite… découvrez dans cet article, quelques méthodes qui vous permettront de payer moins d’impôts.

L’investissement dans un patrimoine immobilier défiscalisant

En ces temps de crise financière, investir dans l’immobilier serait une solution sûre pour diminuer la somme à payer pour les impôts. Et ça tombe à pique, le Gouvernement a mis en place, il y a quelques années, des lois sur la défiscalisation immobilière qui permettent aux investisseurs de diminuer leurs impôts sur le revenu. La loi Pinel est l’essentiel à retenir. En quoi consiste ce dispositif ? Il ne faut pas négliger cette mesure prise par le gouvernement, surtout en période de crise. Cette loi durera jusqu’au 31 décembre 2021. La loi de Pinel, c’est la loi qui remplace la loi de Duflot, elle stipule la permission aux investisseurs de déduire jusqu’à 21 % du prix de deux appartements par an. La réduction en question dure de 6 à 9 ans et peut être étendue jusqu’aux 12 ans. Pour bénéficier des avantages fiscaux, comme la loi de Pinel, le logement doit être, strictement, un bâtiment de basse consommation ou BBC. Vous pouvez contacter l’entreprise Hedios Patrimoine de julien vautel pour qu’elle vous guide en matière d’investissement immobilier. En effet, des experts comme Julien Vautel, peuvent vous aider assurément.

Faire des dons pour payer moins d’impôts

Si vous faites partie des personnes qui aiment investir dans une association, le bénévolat vous tient sûrement à cœur ; sachez que ce geste peut très bien vous servir. Les dons reconnus d’utilité publique ou destinée à un organisme d’intérêt général bénéficient d’une déduction d’impôt de 66 % des sommes investies avec une réduction de 20 % au maximum du revenu imposable. Si vous investissez dans une association, vous bénéficierez : d’une réduction d’impôts de 66 % suite aux dons effectués par une association d’intérêt général ou des dons d’utilité publique, des sommes en question dans la limite de 20 % de l’impôt sur le revenu ; une réduction de 75 % de la somme donnée aider les personnes en difficulté. Vous pouvez faire un don en chèque, en espèces ou en virement. Lorsque vous choisissez ce moyen de réduction, vous devez joindre à la déclaration des impôts un reçu écrit par votre association.

Le recrutement d’un salarié à domicile

Vous pouvez réduire vos impôts en bénéficiant d’une aide à domicile. C’est toujours agréable de se faire aider chez soi, avec toutes les corvées à faire, de plus on peut payer moins lors des collections fiscales. Cependant, il y a des exigences à respecter. Il fait que vous payez directement ou par l’intermédiaire d’une association agréée votre salarié ; les travaux que vous pouvez imposer à votre employé sont : le soutien scolaire, le ménage, la garde d’enfants, les travaux de jardinage, l’aide à domicile pour les personnes âgées ou les handicapés, la préparation de repas. Pour les personnes invalides, les dépenses peuvent atteindre les 20 000 €, mais à la normale, ces dépenses ne doivent pas dépasser les 12 000 € par an. Pour bénéficier de la réduction d’impôt, vous pouvez payer votre employé par chèque emploi-service universel. Le taux de l’avantage fiscal est à 50 % plus que les dépenses supportées au cours de l’année.

L’alimentation d’un PERP

Lorsque vous investissez dans le régime d’épargne retraite, vous bénéficierez aussi d’une réduction d’impôt. Le PERP ou Plan D’Épargne Retraite populaire consiste à ce que les sommes qui y sont versées peuvent être déduites des impôts sur le revenu, ne dépassant pas les 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale ou 10 % du revenu de l’activité personnelle. Le Plan D’Énergie populaire collectif ou PERCO interdit tout avantage fiscal. Le contrat de Madelin permet de déduire de l’impôt sur le revenu, les cotisations versées dans le double limitent de 10 % de huit fois le plafond annuel de la Sécurité sociale et des réductions imposables réalisées. La maison de retraite des fonctionnaires a appliqué le régime Préfon qui consiste à déduire les impôts sur le même plafond que la loi Madelin. Si vous n’utilisez pas la somme de votre déduction en une année, le solde sera reporté l’année suivante.

Commentaires