Mener à bien son projet d’investissement grâce au simulateur Pinel

Loi Girardin

Loi / Loi Girardin 662 Vues comments

Quand on est soumis à de lourdes charges fiscales, il devient capital de trouver un moyen de se défiscaliser. Heureusement qu’en France, l’État a mis en place des lois qui donnent aux particuliers la possibilité de payer moins d’impôt. L’un des plus intéressants de ces dispositifs est celui de Pinel. Pour un placement rentable avec cet outil de défiscalisation, il convient de faire une petite simulation Pinel. Afin de vous aider dans votre projet d’investissement, découvrez dans cette rubrique tout ce qui concerne cette simulation.

Un tour d’horizon sur le principe et les particularités du dispositif Pinel

Le dispositif Pinel est un outil de défiscalisation à la portée de tous les contribuables résidants en France. Cette loi a été établie en septembre 2014. Elle a pour but d’accélérer le développement de l’immobilier au sein de l’hexagone, notamment dans les zones soumises à une forte demande locative. Aussi, l’un des plus notables objectifs du dispositif Pinel est la réduction d’impôt qu’il propose aux investisseurs. En contrepartie d’un placement dans l’immobilier locatif neuf, cette loi ouvre droit à une réduction fiscale de 12, 18 ou 21 %. Cet allègement d’impôt s’étale respectivement sur une période de 6, 9 et 12 ans.

Il est important de remarquer que pour avoir droit à ce rabais fiscal, un particulier doit investir dans une zone éligible de Pinel. D’une commune à une autre, la rentabilité d’un investissement diffère quelque peu. De ce fait, avant de réaliser un quelconque placement, il convient de faire une simulation Pinel.

Simulation Pinel : quel son intérêt pour le contribuable ?

Avant de se lancer corps et âme dans l’investissement d’un bien immobilier, une simulation Pinel est vivement recommandée. Cette simulation permet aux bailleurs de disposer de tous les renseignements concernant leur projet de placement. Celle-ci les épargne de tout regret en ce qui concerne le bien qu’ils ont acquis. Grâce à la simulation Pinel, les contribuables peuvent vérifier si la commune est éligible au dispositif ou non. Aussi, ils ont la possibilité d’évaluer le loyer maximum dont ils pourront louer leur bien. Bien entendu, cette simulation leur permettra également de connaître le montant de leur réduction d’impôt.

D’autres informations peuvent aussi être obtenues avec l’outil de simulation Pinel. Ce dernier fait connaître aux bailleurs le plafond de revenus à ne pas dépasser. Avec une recherche approfondie, le simulateur peut même apporter un aperçu sur la rentabilité de l’investissement.

Utiliser un simulateur Pinel : quelle information faut-il communiquer ?

Pour bénéficier des informations de la loi Pinel simulation, les bailleurs doivent renseigner la région où se situe leur projet. Il faut également qu’ils en fassent de même avec la commune et même le département. Ils sont également tenus d’inscrire dans l’outil de simulation la date de réalisation du projet et le montant de l’acquisition. Il ne faut pas non plus oublier de mentionner la superficie du logement. Pour recueillir un maximum d’informations, certains simulateurs invitent les bailleurs à communiquer le loyer estimé. Une fois que le simulateur dispose de toutes ces données, les résultats s’obtiennent immédiatement.

Commentaires