La gestion de patrimoine des chefs d’entreprise

Actualité

Defiscalisation / Actualité 84 Views comments

Le but de chaque chef d’entreprise est de produire des richesses pour ensuite les faire fructifier et les transmettre à leurs enfants. Mais, pour que cela soit possible, il faut une bonne gestion de patrimoine. Alors, quelles sont les mesures du gouvernement pour la faciliter ? Comment bénéficier des meilleurs conseils ?

Se faire accompagner pour une bonne gestion de patrimoine

Selon le gouvernement en place, les réformes présentées pour la gestion de patrimoine des entrepreneurs changent et les subtilités que cela entraîne ne sont pas toujours bien comprises. Cela nuit à la volonté des chefs d’entreprise de faire fructifier leur patrimoine dans les meilleures conditions et rend parfois obscurs les règles de la transmission. Or, il est impératif pour eux de prendre les bonnes décisions pour ne pas mettre leur entreprise en péril.

La solution peut être alors de se faire accompagner d’un cabinet de conseil en gestion de patrimoine comme Agora Finance. Un expert en conseil en gestion de patrimoine fera un bilan personnalisé de votre situation pour mettre en place la stratégie qui permettra d’optimiser votre patrimoine. De plus, spécialiste de la gestion de patrimoine, il vous apportera toutes les explications sur les mesures en vigueur pour que vous fassiez les bons choix et que vous sachiez tout de la situation actuelle.

Les grands changements pour gérer le patrimoine des chefs d’entreprise

conseil en gestion de patrimoineIl existe de multiples façons pour accroître son patrimoine grâce à de judicieux placements comme les SCPI comme expliqué dans cet article. Mais, être les chefs d’entreprise ont le droit à des réformes spécifiques qui les aident à faire fructifier leur patrimoine. Et, on peut noter que s’il reste encore des efforts à fournir dans ce domaine, de grands changements sont déjà amorcés.

Parmi eux, l’un des plus notables dont vous parlera un cabinet de conseil en gestion de patrimoine c’est la flat tax qui succède au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Elle est entrée en vigueur en janvier 2018 et est également nommée Prélèvement Forfaitaire Unique. Son principe est d’appliquer un taux unique à tous les revenus du capital c’est-à-dire dividendes et plus-values.

Cette réforme est avantageuse pour votre gestion de patrimoine car un taux unique de 30 % est mis en place pour vous acquitter de vos obligations fiscales et sociales. Auparavant, durant le quinquennat de François Hollande, les dividendes et plus-values étaient soumis à l’impôt sur le revenu selon un barème progressif qui pouvait aller jusqu’à 45 % et les prélèvements sociaux s’élevaient à 15,5 %. Ce qui faisait que le taux d’imposition pouvait aller jusqu’à 60,5 % en fonction de la situation de chaque entrepreneur. Avec un taux unique à 30 %, le dispositif s’avère être un soulagement pour les entrepreneurs. Un expert en conseil de gestion de patrimoine vous aidera à mesurer l’impact de cette réforme pour en tirer un maximum de bénéfices.

Le second changement fort en termes de gestion de patrimoine est la disparition de l’ISF. Avec cet impôt, l’entrepreneur perdait toute exonération sur ses biens professionnels. En cas de transmission de l’entreprise à ses enfants ou de revente à un tiers, le chef d’entreprise état assujetti à l’ISF sur les titres conservés ou le prix de vente. Dorénavant, l’ISF est remplacé par l’IFI dont les modalités peuvent vous êtes détaillées par un cabinet de conseil en gestion de patrimoine.

Dans les grandes lignes, le prix de vente n’est pas soumis à l’IFI à condition qu’il ne soit pas réinvesti dans l’immobilier. De même, si l’entrepreneur conserve des parts au moment de la transmission de l’entreprise, elles ne sont pas obligatoirement soumises à l’IFI. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce dispositif, consultez cette page dédiée à la gestion du patrimoine des chefs d’entreprise.

De plus, des subtilités existent notamment pour ceux qui étaient exonérés partiellement de l’ISF grâce au pacte Dutreil ISF, il est donc vivement recommandé de prendre conseil auprès d’un cabinet de conseil de gestion en patrimoine.

Comments