La défiscalisation immobilière : quels sont ses dispositifs ?

Immobiliere

Defiscalisation / Immobiliere 45 Views comments

Les investissements relatifs à l’immobilier locatif constituent des placements très intéressants qui permettent aux propriétaires de biens immobiliers d’avoir un capital durable tout en gagnant de l’argent grâce aux loyers versés par les locataires. Mais, savez-vous que dans le but d’impulser l’investissement dans l’immobilier, le gouvernement a mis en place des dispositifs de défiscalisation immobilière qui vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt ?

Ces mesures de défiscalisation sont très attractives. Ainsi, de nos jours, vous avez la possibilité de financer votre bien en partie, et cela en vous basant sur les rabais fiscaux accordés aux loyers perçus. Nous vous expliquerons dans cet article ce que c’est que la défiscalisation immobilière tout en vous montrant comment elle marche.

Définition de la défiscalisation immobilière

Avant, il importe de bien clarifier le terme « défiscalisation » qui, selon le dictionnaire Larousse, est l’action de défiscaliser. Le fait de défiscaliser consiste donc à abaisser les impôts grâce à un investissement qui peut être ponctuel ou durable L’État développe souvent cette technique pour booster l’investissement dans tel ou tel domaine. Dans le cas d’espèce, nous pouvons dire que la défiscalisation immobilière est le fait d’obtenir une réduction fiscale en contrepartie d’un placement dans un bien immobilier destiné à la location sur une certaine durée (cf. www.defiscalisation-impot.com/comment-defiscaliser/). Par cette méthode, l’état entend promouvoir les investissements dans l’immobilier locatif. Au vu de la sécurité qu’il garantit et des nombreux avantages qu’il procure, ce type d’action est très prisé par la communauté française. Le rabais est communément un pourcentage de l’investissement qui a été consenti.

La défiscalisation immobilière : comment ça marche ?

Il existe plusieurs dispositifs et lois qui permettent de rendre effective cette défiscalisation immobilière en France. Nous pouvons citer entre autres la Loi Monuments historiques, la Loi Girardin, la Loi Censi-Bouvard, la Loi Malraux, la Loi Pinel, les statuts Loueur en Meublé Professionnel (LMP) et Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Ce sont autant de produits de défiscalisation immobilière qui, bien qu’en étant divergeant dans leur fonctionnement, vous permettent à coup sûr d’optimiser votre investissement immobilier. Ainsi, selon l’option du bien immobilier choisie (vétuste ou neuf, situation géographique etc.) et du dispositif législatif, on vous octroiera un bonus fiscal. Retrouvez l’ensemble de ces dispositifs de défiscalisation sur le site K&P Finance.

À noter que chaque dispositif a son pourcentage et sa durée qui lui sont propres. Si nous prenons la loi Pinel (anciennement Scellier, puis Duflot) par exemple, elle vous fait bénéficier d’une diminution d’impôt aussi longue que la durée de location choisie. Si vous louez votre logement pendant 12 ans, vous obtenez une réduction fiscale de 21 % sur une durée de 12 ans. Avec la loi Censi-Bouvard, vous avez l’obligation de louer l’appartement sur neuf années au moins. La réduction d’impôt qui est affectée à ce dispositif législatif est 11 % et sera appliquée pendant 9 ans.

Comments