Création de société en Roumanie : Quels avantages ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 195 Vues comments

Classé 7e pays le plus peuplé de l’Europe, la Roumanie est un endroit stratégique en termes d’entreprenariat et de création de société. Presque tous les grands secteurs se tournent désormais, vers cette nation. Pourquoi donc créer une société en Roumanie ? Et quelles sont les démarches à suivre pour le faire ?

La Roumanie : un marché économique potentiel

Située en Europe de l’Est, la Roumanie occupe la 9e place en termes de superficie. Ce pays s’étend, en effet, sur 238 397 km2 avec près 19 millions d’habitants. Presque la moitié de sa population est composé par des jeunes. A cause de son vaste territoire et de sa population active, la Roumanie fait partie des pays les plus propices pour l’investissement. Les demandes intérieures sont en constante hausse. Cela signifie que ce pays a autant besoin d’investisseurs que d’infrastructures. La création de société en Roumanie est donc une source de bénéfices assurés pour l’entrepreneur.

De même, Roumanie propose l’un des meilleurs systèmes fiscaux en Europe. Les impôts sur les sociétés, que ce soient les bénéfices ou les revenus dépassent rarement les 16 %. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, il attire autant d’investisseurs étrangers.

Par ailleurs, Roumanie se trouve à proximité de Belgique et de la France. Créer sa société en Roumanie ne procure donc pas énormément d’investissements. D’où, c’est un très bon pays pour délocaliser.

S’ajoutant à tout cela, la qualité de vie à Roumanie est élevée. Pourtant, le coût des mains d’œuvre est faible. Vous pouvez donc créer votre société en Roumanie, sans la nécessité d’avoir un énorme fonds de lancement. Vous pouvez même faire profit très rapidement.

Mais le plus grand avantage de l’investissement à Roumanie, concerne la possibilité de se faire assister. Ce pays dispose de nombreux experts en matière de création d’entreprise. Ils peuvent vous aider dans les démarches et procédures à suivre. Ils peuvent également vous conseiller par rapport aux droits et obligations sociétales à respecter.

Les procédures de création de société en Roumanie

Tout comme en France ou dans d’autres pays européens, il existe quatre types de société à Roumanie : la société à responsabilité limitée (SARL), la société publique, la société en commandite simple (SCS) et la société en nom collectif (SNC). Dans une SARL, la responsabilité dépend de l’apport de chaque associé. À l’inverse, la responsabilité est solidaire et équitable dans une SNC. De plus, elle n’exige aucun seuil de capital minimum. La SCS est ouverte à deux types d’associés : les commandités dont les responsabilités sont limitées, et les commanditaires qui partagent équitablement la responsabilité. Enfin, dans une société publique, il doit y avoir au minimum deux associés.

La première étape consiste donc à choisir la forme de la société. Ceci fait, vous devez choisir le nom commercial ainsi que l’enseigne. Il est interdit de reprendre un nom déjà existant en Roumanie. Pour le vérifier, vous pouvez regarder dans le Registre de Commerce et de Société en remplissant quelques formulaires.

La prochaine étape est l’ouverture de compte bancaire à Roumanie. Le montant du dépôt dépend de la banque et de la forme de société choisie.

Il ne reste plus qu’à rédiger les statuts et à immatriculer la société au RCS. À partir de cette inscription, la société acquiert une personnalité juridique morale. Il obtient donc des droits et des obligations comme le paiement de cotisations sociales.

Les secteurs d’activités les plus favorables en Roumanie

La Roumanie offre de nombreuses opportunités pour les nouveaux entrepreneurs. Les secteurs d’activités les plus propices sont notamment le secteur de la nouvelle technologie, de l’industrie mécanique, de l’agriculture et de la santé.

Le secteur de l’informatique occupe presque la moitié du marché économique en Roumanie. Cette nation fait partie des plus avancées en terme de technologie. On y retrouve d’ailleurs de nombreuses sociétés numériques là-bas.

Quant à l’agriculture, elle occupe aussi une grande place dans l’économie roumaine. Roumanie offre un très grand territoire, favorable aux cultures intensives ou extensives. Le marché n’est pas encore saturé pour le moment. L’investissement dans ce secteur promet donc un réel potentiel.

Roumanie est également considérée comme le 4e producteur d’automobiles en Europe. Bien que la concurrence est rude, la demande de consommation est toujours en hausse, ce qui fait qu’il reste très attractif en terme d’investissement mécanique.

Enfin, la santé est aussi un domaine très prometteur. Ce pays a un fort besoin de dispositifs médicaux. 

Commentaires