Comment réduire ses impôts et améliorer sa prévoyance ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 30 Views comments

Pour faire baisser ses impôts et améliorer sa prévoyance en Suisse, il y a de nombreuses alternatives. On a par exemple 2 dispositifs fiscaux qui sont plutôt pratiques : il s’agit de la souscription d’un 3ème pilier et du rachat d’année de contributions manquantes dans sa caisse de pension suisse. C’est une entreprise de retraite et de prévoyance qui s’occupe de la gestion des fonds versés pour la retraite d’un travailleur. En général, ces rachats concernent la totalité ou seulement une partie des avoirs du 2ème pilier. Par ailleurs, divers fonctionnaires étrangers, notamment les résidents en Suisse ou les travailleurs frontaliers payant leurs revenus en Suisse peuvent utiliser ces dispositifs.

Souscrire un troisième pilier pour réduire ses impôts

Souscrire un 3ème pilier permet la réduction du montant d’impôt. En effet, les montants qu’on a investis dans un 2ème ou un 3ème pilier ne vont pas être impactés par l’impôt sur la fortune. De plus, les intérêts générés par ces piliers ne concernent pas l’impôt anticipé. Cependant, on n’est pas obligé de souscrire un 3ème pilier suisse ou prévoyance individuelle. Mais grâce à lui, on peut se constituer un capital pouvant venir en complément de l’AVS (1er pilier) et de la prévoyance professionnelle (2ème pilier). C’est ce qui va améliorer le niveau de vie à la retraite d’un travailleur. De plus il permet de faire baisser ses impôts sous forme de réduction fiscale.

Conditions pour la souscription d’un 3ème pilier

Tous les travailleurs étrangers en Suisse ont le droit de souscrire un 3ème pilier à l’inverse de ce que l’on peut penser. Par contre, seuls ceux qui payent leur impôt sur le revenu en Suisse peuvent vraiment en profiter sur le plan fiscal. Ce sont donc les résidents en Suisse, titulaires d’un permis B ou de résidence longue durée, d’un permis L ou de résidence courte durée, d’un permis L ou permis d’établissement. Il y a aussi les travailleurs frontaliers des cantons de Genève, Argovie et Zurich qui rentrent chez eux au quotidien ou toutes les semaines.

Pour quel 3ème pilier doit-on opter ?

On dispose de 2 sortes de troisième pilier : le 3ème pilier A ou lié, permettant de réduire le montant de ses impôts mais avec un plafond annuel. Puis, le 3ème pilier B ou libre qui n’est pas contraint par un plafond quelconque. Concernant la deuxième option, on a la possibilité de choisir le montant à verser ainsi que les rémunérations et le sujet de la succession. On peut désigner son héritier sans aucun souci. Avec un 3ème pilier A, cela reste impossible.

Comments