Comment choisir son assurance vie ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 145 Views comments

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes s’intéressent davantage au contrat d’assurance vie.  On le considère comme étant un des meilleurs placements qui existent et une solution d’épargne avantageuse. Toutefois, il n’est pas toujours évident de savoir quelle assurance vie choisir. Face à l’abondance des offres et des divers types de placements financiers disponibles, on a souvent peur de se perdre. Il est clair que la sélection d’un contrat d’assurance vie ne doit pas être prise à la légère. Il n’est pas question de tout de suite miser sur le premier contrat venu. Pour ne pas se tromper de choix, on doit prendre en considération quelques critères importants.

Trouver un assureur de confiance

Vouloir connaître quelle assurance vie adopter consiste à dénicher un assureur fiable. Il peut s’agir d’une mutuelle, d’un groupe d’assurance ou d’une filiale d’un établissement bancaire. C’est un choix des plus important puisque l’assureur sélectionné disposera d’une responsabilité majeure. Il se chargera de la gestion des contrats et garantira l’encours des fonds en euros proposés. L’idéal est de se tourner uniquement vers un acteur à bonne réputation et surtout connu. Si possible, on évite certaines assurances vie bancaires car au lieu de profiter d’un des meilleurs placements qui soient, on risque juste de tomber sur une offre qui ne cesse d’être renouvelée. La souscription aux vieux contrats peut d’ailleurs être désavantageuse. On doit également se méfier des assurances vie qui proposent des versements de bonus. Il existe en effet des assureurs qui octroient des taux bonifiés aux contrats qui présentent de gros encours. Ce genre d’offre est également dédiée aux souscripteurs qui ont investi sur des supports à risques. Pour éviter les problèmes dans l’avenir, ces types de contrat sont à fuir. Sinon, on peut toujours passer par des sites qui s’occupent de la gestion de patrimoine en ligne pour plus de sécurité. Pour plus d’informations à ce sujet, on peut consulter www.aspicio.fr.

Privilégier les frais modérés

Décider quel placement adopter pour préparer un avenir meilleur n’est pas du tout une mince affaire. Mais après avoir conclu que l’assurance vie est tout ce qu’il y a de plus rentable, on doit tout de même faire attention aux frais. S’ils sont beaucoup trop élevés, cela peut affecter la rentabilité du contrat. On se renseigne sur les frais sur versements (ils peuvent monter jusqu’à 5 % des primes). Pour les contrats en ligne, ces frais ne sont pas facturés. Cela oblige les autres acteurs à baisser leurs prétentions. On note d’ailleurs qu’on peut les négocier. On ne néglige pas non plus les frais de gestion. Ils sont prélevés une fois par an. Ils sont moins élevés sur le fonds en euros que sur les unités de compte. Enfin, les frais d’arbitrage sont aussi à voir de près. Ils sont prélevés quand il y a un transfert d’argent d’un support à un autre.

Qu’en est-il des unités de compte ?

Les unités de compte sont des placements financiers un peu risqués comparés au fonds en euros. Ce dernier est certes une option sécurisante, mais le potentiel de performance des unités de compte est plus intéressant sur le long terme. Il faut quand même bien examiner le choix disponible proposé. Dans la majorité des cas, on parle de fonds diversifiés qui mêlent obligations et actions ou encore des supports investis en actions. Certains assureurs facilitent la tâche aux souscripteurs en proposant une liste qui contient une bonne dizaine de produits. D’autres suggèrent divers supports qui aident à générer des portefeuilles plus diversifiés. Mais il faut encore savoir reconnaître la qualité des fonds. Il est conseillé pour la sélection d’un tel contrat d’assurance vie de préférer des offres multi gestionnaires.

Comments