Comment acheter un bien immobilier pour un jeune actif ?

Loi Girardin

Loi / Loi Girardin 105 Views comments

residence-2219972_960_720

Jeunes actifs et en passe d’investir dans l’immobilier, plusieurs français ont passé le cap. Démarrer un investissement dans la pierre quand on est jeune reste une idée de génie. En effet, grâce à un bon accompagnement institutionnel, il n’est pas nécessaire d’être riche avant d’investir. Comme le dit l’adage « le temps est un allié, car chaque année permet de rembourser son emprunt ».

Le bon plan de l’acquisition d’un bien immobilier à un jeune âge

L’acquisition d’un patrimoine immobilier part traditionnellement de l’envie d’avoir une résidence principale. D’autres jeunes actifs réalisent cet investissement dans le but d’opérer à un investissement locatif. Ces derniers profitent de la Loi Pinel pour acquérir un bien.

Dans la plupart des cas, l’investissement immobilier est totalement corrélé à des objectifs de vie bien précis. De plus, plusieurs dispositifs sont mis en place dans le système français afin d’inciter les jeunes à acquérir le plus tôt possible.

Les avantages que l’achat immobilier assure

Les primo-accédants ont recours à des mesures incitatives tels le prêt à taux zéro, cumulable avec d’autres dispositifs dont le prêt d’accession sociale. Chaque parcours immobilier est différent.
Néanmoins, d’autres mesures incitatives existent. C’est le cas de l’aide à l’épargne, la facilité des conditions de prêt ou des tarifs avantageux pour l’assurance. L’accession sociale à la propriété reste un élément décisif dans la décision d’acquérir un bien immobilier à cette période de sa vie. Le plus grand allié de l’investissement par un jeune reste le temps. Le temps défini la vitesse à laquelle on rembourse un prêt et donc à cette même vitesse, la récupération du bien.

De plus, les jeunes ont plus d’entrain à investir dans des biens à rénover car ils ont le temps, l’énergie et la volonté de travailler sur ce pourquoi ils ont investi.

Les prêts à l’accession sociale et autres dispositifs d’aides

Le PTZ est destiné aux primo-accédants ayant de bas revenus et voulant acquérir dans le neuf. Ils peuvent bénéficier du prêt à taux zéro.

Le PAS, intéressant pour les jeunes couples ayant des revenus ne dépassant pas le plafond, leur PAS ouvre droit aux APL.

Le prêt employeur permet de bénéficier d’un prêt complémentaire à 1,5% de taux d’intérêt.

En parallèle, il existe également des solutions pour accompagner les primo-accédants.

Comments