5 étages sans ascenseur : est-ce légal en France ?

Actualité

Defiscalisation / Actualité 260 Views comments

Les ascenseurs à Paris doivent être installés et entretenus par des ascensoristes expérimentés. En ce qui concerne l’installation des ascenseurs à Paris dans des immeubles à étage, découvrons en détail les dispositions légales concernant ce type de travaux.

ERP : que dit la loi sur l’installation d’ascenseur à Paris ?

Les ascenseurs permettent d’aider les personnes à mobilité réduite et aux seniors à circuler plus facilement entre les étages. L’ajout d’un ascenseur est indispensable concernant la loi sur l’accessibilité des handicapés des locaux. D’après l’arrêté du 1er août 2006, il est obligatoire d’installer un ascenseur quand un immeuble dispose d’un étage ou d’un sous-sol et que le bâtiment est habilité à recevoir plus de 50 personnes. Il s’agit notamment des établissements recevant du public ou ERP. Les personnes handicapées doivent également se rendre à l’accueil pour s’assurer que des prestations sont proposées à leur encontre même dans le cas où le bâtiment n’est pas conçu pour accueillir autant de personnes.

Immeubles d’habitation que dit la loi ?

Lorsqu’il s’agit des immeubles d’habitation, l’ascenseur est un dispositif utile pour le confort des habitants, surtout ceux qui habitent aux derniers étages. Difficile en effet de vivre quotidiennement dans un immeuble à 6 étages sans ascenseur, ne serait-ce que pour les courses ou pour transporter des meubles. À force de gravir quotidiennement les marches, on finit par détériorer sa santé. Heureusement, selon la loi un ascenseur doit obligatoirement être installé pour chaque construction de plus de 3 niveaux. Ainsi, un immeuble de 5 étages sans ascenseur ne respecte pas la réglementation en vigueur sauf s’il est construit avant 1980. De plus, chaque ascenseur Paris doit obligatoirement s’adapter à la norme NF EN 81-70 relative à tous les types de handicapés.

Contrôle technique périodique d’un ascenseur

Il ne suffit pas d’avoir un ascenseur dans un immeuble pour qu’il soit en règle, le plus important est de s’assurer que le dispositif est sécurisé et fonctionne correctement. Pour cela, le propriétaire de l’ascenseur doit réaliser des contrôles techniques périodiques. Il faut au moins entreprendre un contrôle technique une fois tous les 5 ans. Confier l’intervention à un expert en maintenance ascenseur Paris. Le contrôle technique permet de s’assurer que le dispositif de sécurité de l’ascenseur fonctionne et de réparer les défaillances susceptibles de détériorer l’appareil.

Comments